La sécurité du paiement sans contact ?

Vous pouvez payer de plus en plus souvent sans contact avec votre banque et votre carte de crédit. Si vous remplacez votre ancienne carte, la nouvelle est désormais livrée en standard avec une puce NFC, une puce Near Field Communication-chip. Comment fonctionne le paiement sans contact et quelle est sa sécurité ?

Qu'est-ce que le paiement sans contact ?

Le paiement sans contact est différent du paiement mobile. Presque toutes les banques belges ont leur propre application mobile avec laquelle vous pouvez facilement gérer votre compte et transférer de l'argent. Par paiement sans contact, nous entendons que vous payez avec votre carte bancaire sans avoir à mettre votre carte dans le terminal.

Comment fonctionne le paiement sans contact ?

Pour pouvoir effectuer des paiements sans contact, votre carte et le terminal de paiement doivent être équipés d'une puce NFC. Si votre carte possède une telle puce, il y a quatre lignes courbes à l'avant: elles ressemblent au symbole WiFi.

La puce ne rentre pas seulement dans une carte traditionnelle: avec Anytime, vous pouvez demander un PayBand ou une PayKey : un bracelet ou un porte-clés avec une puce NFC. Vous n'avez même plus besoin de prendre votre carte.

Pour payer vous mettez votre carte près du terminal. Vous n'êtes pas obligé d'entrer un code PIN pour des montants inférieurs à 25 euros. Si vous payez plusieurs petites sommes et que le total dépasse 50 euros par jour, le terminal vous demandera votre code PIN. Une fois le paiement approuvé, l'argent est automatiquement retiré de votre compte, exactement comme pour un paiement physique.

Le paiement sans contact est-il sécurisé ?

Selon la fédération bancaire Febelfin : le paiement sans contact est parfaitement sécurisé. Même s'il y a des fraudeurs qui travaillent de cette manière, ils sont faciles à identifier: les paiements passent tous par les canaux du système de paiement habituel. En d'autres termes, le voleur doit saisir ses données lors de la transaction, puis laisser une trace.

L'organisation de consommateurs Test-Achats a affirmé que les criminels pouvaient acheter des terminaux de paiement en ligne et qu'ils ne devaient récupérer que l'argent par la suite. Febelfin le nie. La fédération bancaire souligne même que de tels cas de fraude ne se sont jamais produits.

Aux Pays-Bas, le paiement sans contact est un succès: les consommateurs paient pour 40% de leurs achats sans contact.

"Et cela se passe sans problème là-bas", déclare Febelfin.